Les masters académiques sont délivrés par les établissements publics

le

Dans le cadre de la rubrique « Au Conseil d’Etat » du JCP A – Semaine Juridique – Edition Administration & Collectivités territoriales, j’ai l’honneur de chroniquer – chaque semaine – quelques arrêts et jugements de la jurisprudence administrative. Voici un extrait du prochain numéro :

CE, 07 juin 2017, Association Conférence des grandes écoles (389213)

Décidément l’Université occupait le prétoire (cf. décision 382986 et nos obs.) et les médias cette semaine à l’heure où l’on apprenait, avec un certain effroi, que le tirage au sort était non seulement autorisé mais aussi prôné par une circulaire ministérielle du 27 avril dernier – certes en dernier ressort – mais de façon réelle et concrète à l’entrée de plusieurs filières académiques.

(…)

Or, explique le juge, il ressort des Lois sur l’enseignement supérieur que « le législateur a entendu exclure que des établissements d’enseignement supérieur privés puissent délivrer seuls des diplômes conduisant à l’obtention de grades ou de titres universitaires ; qu’ainsi, en limitant, par les dispositions attaquées, aux seuls établissements publics le champ des règles relatives à l’accréditation des établissements habilités à délivrer le diplôme de master et aux conditions d’obtention de ce diplôme, le ministre n’a pas, contrairement à ce que soutient l’association requérante, entaché ses arrêtés d’incompétence ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.