Membre titulaire élu de la Section 02 (droit public ) du Conseil National des Universités (CNU), le pr. Touzeil-Divina communique ici trois motions votées par cette même section hier, vendredi 17 février 2017.

  • La première motion, votée à l’unanimité sur proposition du Président Fabrice Melleray, concerne la condamnation des recours dits « recours-baillons » qui se sont matérialisés récemment à l’initiative de requérants soucieux de faire taire la doctrine.
  • La seconde, votée à l’unanimité sur proposition du professeur Mathieu Touzeil-Divina, concerne la condamnation et l’inquiétude réelle ressenties face à aux événements récemment produits en Turquie à l’encontre des collègues universitaires.
  • La troisième, enfin, concerne le refus de la compétence dite de « suivi de carrière » par le CNU. Cette motion a également été adoptée à l’unanimité moins une abstention étonnamment exprimée par un représentant d’une liste syndicale ayant pourtant condamné ce même suivi de carrière.