Mythologie du droit public (au 11 04 2018)

Chères & Chers ami(e)s,
Chères & Chers étudiant(e)s,

je me permets de vous écrire et de vous solliciter à propos d’un projet d’ouvrage. En effet d’ici la fin d’année 2018 je vais proposer (dans la collection forum) aux éditions Lextenso un petit essai intitulé : “des mythes” ou “10 mythesdu droit public. Dans celui-ci, je cherche à identifier puis à déconstruire au besoin ce que j’appelle des “mythes” publicistes c’est-à-dire des “idées reçues” et perpétuées entre juristes alors qu’elles portent par exemple sur des faits inexacts (qu’il s’agira de mettre au jour). Toutefois, l’objet de l’essai est moins de “dénoncer” que de répondre à la question (qui me semble plus intéressante) : “à qui profite le mythe” et autrement dit : pourquoi la doctrine (le Droit) parfois sciemment (parfois non) tord / travestit la réalité et à quelle(s) fin(s) ?

Dans ce cadre, en accord avec l’Editeur, je souhaite éprouver / confronter quelques-unes de mes propositions / interprétations à des collègues et à des étudiant.e.s qui non seulement seraient intelligents, alertes et prêt.e.s à débattre mais encore sont sympathiques et toulousains (ce qui coûte moins cher en déplacements).

L’idée est alors la suivante : une fois par mois (ou presque) je propose d’examiner pendant une trentaine de minutes un de ces “mythes” (présenté / déconstruit et cherchant à répondre à la question précitée : à qui profite ce mythe doctrinal et pourquoi a-t-il réussi alors qu’il ne serait à mes yeux qu’un mythe). Par suite, un débattant aura 15 minutes de réaction(s) (de bonne et / ou de mauvaise foi) afin de faire progresser les arguments avancés et de les confronter à d’autres points de vue. Enfin, d’éventuels autres présents (collègues, étudiant.e.s : vous !) complèteraient les échanges pendant une dernière quinzaine de minutes.

Ces ateliers de travail (workshop pour les anglophiles) sont ouverts au public (et aux étudiant.e.s qui le souhaitent évidemment) sous le nom de “séminaires de travail sur les mythes du droit public” (et ce, dans le cadre de l’axe 5 de l’Institut Maurice Hauriou). Si possible (et afin de s’organiser, merci de prévenir de votre présence).

Le calendrier prévisionnel est à ce jour :

Séance 1 : 16 février 2018 – 18 h ; présentation des “mythes du droit public”
+ mythe 1 : “Les « Ecoles » en Droit (DUGUIT, HAURIOU, etc.)”.
débattant 1 : pr. Xavier BIOY
débattant 2 : pr. Mathieu CARPENTIER
(salle Maurice Hauriou – Anciennes Facultés)

Séance 2 : 13 mars 2018 – 18 h ; mythe 2 : “Eloka ou la naissance du SPIC”.
débattant 1 : pr. Grégory KALFLECHE
débattant 2 : pr. Jean-Gabriel SORBARA
(salle Maurice Hauriou – Anciennes Facultés)

Séance 3 : (à confirmer) – 14 h ;  mythe 3 : “La revalorisation parlementaire est en route !”
débattant : pr. Stéphane MOUTON
(salle Maurice Hauriou – Anciennes Facultés)

Séance 4 : (à confirmer) – 15 h ; mythe 4 : “Le Juge administratif – par définition – n’administre pas”.
débattant : pr. Hélène HOEPFFNER (sous réserve)

Séance 5 : 25 juin 2018 – 11 h ; mythe 5 : “Le service public n’est pas le critère du droit administratif (ne l’a jamais été)”.
débattant : Mme Julia SCHMITZ.
(salle des thèses – site de l’Arsenal)

Séance 6 : (date à confirmer) mythe 6 : “La Laïcité : un principe constitutionnel”.
débattant : pr. Mathieu CARPENTIER
(salle à confirmer)

En espérant vous y croiser.

Pr. M. Touzeil-Divina.
Chasseur de mythe.s / Amateur d’anti-mythe

Laisser un commentaire